Qui sommes-nous?

Group of people holding question mark icons

L’Engagement

La CNL vise à promouvoir le droit au logement. Compte tenu des conséquences pour les locataires et les accédants, elle porte une appréciation sur les décisions des gouvernements, qu’ils soient de droite ou de gauche.

La Solidarité

Les adhérents de la CNL ne sont pas des professionnels du logement mais des occupants, locataires ou accédants qui considèrent que leurs difficultés sont comparables et que leur rassemblement permettra de les résoudre.

L’Ouverture

Tous les locataires quels que soient leur logement, tous les sans-logis, tous les accédants à la propriété ont leur place à la CNL

L’Expérience

Née pendant le Première Guerre Mondiale, la CNL n’a cessé de défendre les intérêts des locataires. Depuis 1973 elle est ouverte aux personnes accédant à la propriété de leur logement qui sont des locataires des banques

L’Indépendance

La CNL, Association Loi 1901, n’est au service d’aucun parti. Dans l’intérêt des locataires et des accédants à la propriété, elle s’efforce de dialoguée avec tous les élus sans distinction.

La Représentativité

Présenté dans tous les départements, la CNL est la Première organisation par le nombre de ses adhérents et ses résultats aux élections des représentants des locataires dans les HLM.

 La CNL n’est pas…un parti politique. La CNL tient à donner ses positions sur les politiques du logement qui sont conduites, quel que soit le gouvernement qui s’en charge. Elle peut porter en avis nuancé sur les politiques menées, jugeant que tel aspect constitue une avancée, et tel autre aspect, un recul. Elle peut néanmoins exprimer des convergences d’idées avec les acteurs politiques ou syndicaux qui défendent le droit au logement, en particulier le logement social et la possibilité à tous d’y accéder.

 La CNL ce n’est pas…un cabinet juridique. Elle est constituée d’adhérents et de militants bénévoles aux compétences très diverse, qui ont des connaissances des textes réglementaires qui s’appliquent au domaine de l’habitat et du logement, qui les exploitent et en dont profiter l’ensemble des adhérents, qui aident les adhérents à préparer une action en justice, mais qui ne peuvent se substituer à un avocat ou à un conseiller juridique.

  La CNL, ce n’est pas…une compagnie d’assurances où il suffirait de payer sa cotisation annuelle pour que ses problèmes de logement soient réglés par un tiers, comme par miracle, sans que l’on n’ait à intervenir. Dans tous les cas, chacun est le mieux placé pour formuler les problèmes qu’il rencontre; et pour les résoudre rien de mieux que d’être présent et actif, aux côtés des autres membres de la CNL!

 La CNL ce n’est pas…une organisation professionnelle: ses adhérents sont des locataires ou des propriétaires occupants qui ont choisi de se défendre sur le terrain de l’habitat et du logement en communiquant leurs expériences, leurs analyses, leurs modes d’actions, en organisant au sein de la CNL des amicales, de la formation, etc…

Comme organisation de consommateurs la CNL est également attachée au maintien ou au retour dans le secteur public des services d’eau, d’électricité, de téléphone, des transports.

La CNL milite pour le Droit au Logement pour tous

Ceci signifie:

Que tous les habitants de notre pays doivent trouver un logement correspondant à leurs besoins;

Que tous les logements doivent répondre à des normes de qualités dignes de notre époque;

Que tout le monde doit avoir le choix entre location et accession à la propriété;

Que la charge logement (loyer ou mensualité de remboursement) doit être compatible avec les revenus des ménages;

 La CNL estime que certaines conditions sont nécessaires à l’exercice réel du Droit au Logement pour tous

La reconnaissance du logement comme question nationale prioritaire;

 Le refus de la loi du marché, responsable, du fait de la pénurie, de mensualités élevées;

 La nécessité d’un engagement financier important de l’État pour rattraper les retards;

 Le recours à l’aide à la pierre, plus efficace que l’aide à la personne;

 Le développement du secteur social du logement garant de la solidarité nationale;

 L’obligation, pour toutes les collectivités locales d’accueillir du logement social sur leur territoire;

 La participation des habitants toutes les décisions qui les concernent;

 La reconnaissance des associations représentatives dotées des moyens nécessaires;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *